Gouvernement de l'Ontario
le ministère des Affaires civiques et de l'Immigration

GUIDE TERMINOLOGIQUE

Un vocabulaire approprié à l'égard
des personnes handicapées
de l'Ontario

www.gov.on.ca/citizenship/accessibility/indexf.html

Disponible également en formats multiples sur demande ainsi qu’en versions pdf, html et
texte accessible sur le site de la Direction générale de l’accessibilité pour l’Ontario, en
empruntant le lien suivant : www.equalopportunity.on.ca/fre_g/

Publié par le ministère des Affaires civiques et de l’Immigration
Imprimé par l’imprimeur de la Reine pour l’Ontario
Province de l’Ontario, Toronto, Canada

© Imprimeur de la Reine pour l’Ontario, 2004
ISBN 0-7794-6204-1


TABLE DES MATIÈRES
TABLE DES MATIÈRES
 
[Content]
PRÉFACE
 INTRODUCTION
 VOCABULAIRE GÉNÉRAL
  Liste d'expressions et de termes relatifs aux personnes handicapées
 DIFFÉRENTES DÉFICIENCES
 DÉFICIENCES SENSORIELLES
  Liste d'expressions et de termes relatifs aux déficiences sensorielles
 SURDITÉ
  Liste d'expressions et de termes relatifs à la surdité
 DÉFICIENCE VISUELLE
  Liste d'expressions et de termes relatifs à la déficience visuelle
 DÉFICIENCE PHYSIQUE
  Liste d'expressions et de termes relatifs à la déficience physique
 SANTÉ MENTALE
  Liste d'expressions et de termes relatifs à la santé mentale
 DÉFICIENCE INTELLECTUELLE ET TROUBLES ENVAHISSANTS DE DÉVELOPPEMENT
  Liste d'expressions et de termes relatifs à la déficience intellectuelle et aux troubles de développement
 TROUBLES DU LANGAGE ET DE LA PAROLE, TROUBLES D'APPRENTISSAGE ET AUTRES TROUBLES NEUROLOGIQUES
  Liste de d'expressions et de termes relatifs aux troubles du langage, aux troubles d'apprentissage et de la parole et aux troubles neurologiques
 RESSOURCES CONSULTÉES
 REMERCIEMENTS
 DOCUMENT COMPLÉMENTAIRE : LEXIQUE

PRÉFACE

La Direction générale de l'accessibilité pour l'Ontario recommande l'application d'une terminologie appropriée à l'égard des personnes handicapées. Actuellement, le vocabulaire employé ou recommandé varie selon qu'il s'agisse d'un groupe sensibilisé à une déficience spécifique, à une culture particulière ou à un groupe de la collectivité visé. Le but de l'exercice est de simplifier et d'uniformiser le vocabulaire tout en étant sensibilisé aux différences et en respectant le mandat de la Direction générale qui consiste à promouvoir l'accessibilité.

Ce guide terminologique aidera les Ontariennes et Ontariens à appliquer un vocabulaire français adéquat à l'égard de la personne handicapée dans leurs activités quotidiennes, dans leur prestation de services et dans leur documentation. Il s'adresse à tous, entre autres, aux jeunes, aux parents, aux professionnels, aux intervenants sociaux, aux fonctionnaires, aux employeurs, aux commerçants et aux éducateurs. Les recommandations du Guide terminologique devront aussi être observées dans la traduction de la documentation de la Direction générale de l'accessibilité.

La présence d'une communauté de langue française en Ontario est bien enracinée dans l'histoire de la province ; on doit respecter et accepter son unicité afin de garantir des services et des programmes adaptés à cette population francophone. En effet, les Franco-Ontariens se distinguent des Franco-Manitobains, des Acadiens et de toute autre communauté d'expression française au Canada.

L'Ontario est le foyer de la plus grande collectivité de Canadiens d'expression française hors Québec dont les communautés ethno-culturelles parlant le français en sont une composante significative. Le vocabulaire de cette grande collectivité est pourvu de régionalismes et de distinctions au sein de différentes communautés ethno-culturelles. Le but de ce guide consiste à fournir un vocabulaire uniforme et constant pour tout l'Ontario français. On doit toutefois être conscient du fait que la langue étant vivante, elle subit des changements.

La culture étant une réalité englobante, il était nécessaire de consulter des porte-parole de différentes déficiences qui vivent en Ontario français afin de vérifier leur perception d'eux-mêmes et comment ils voient les autres.

Un groupe de discussion sur le Web, Vocabulaire approprié a été ouvert à tous pour recueillir des suggestions quant aux expressions à utiliser ou à proscrire lorsqu'on s'adresse directement ou indirectement à une personne handicapée. La communauté pouvait ainsi donner son avis quant au vocabulaire qui lui convient le mieux. La personne handicapée pouvait dire les mots ou expressions qu'elle trouve irrespectueux ou inadéquats tandis que d'autres pouvaient dire leur malaise ou leur embêtement quant au choix de mots dans divers contextes, qu'il soit question de personnes handicapées ou encore de conversations avec une personne handicapée. Il était important de consulter d'autres personnes que des professionnels puisque le guide s'adressera autant à eux.

Les résultats d'une concertation effectuée auprès de représentants du secteur de la personne handicapée en Ontario ont contribué à l'élaboration de ce guide. Les participants étaient des intervenants, des éducateurs ainsi que des personnes quotidiennement confrontées à des handicaps. Ces participants provenaient de milieux francophones des différentes régions de la province et représentaient respectivement les personnes à mobilité réduite, les personnes sourdes, les personnes ayant une déficience visuelle, des troubles d'apprentissage, des problèmes de santé mentale, une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant de développement. À partir de la consultation de lexiques provenant de diverses sources, on a entamé un échange au sujet d'expressions à utiliser selon le contexte ou à proscrire complètement du vocabulaire.

Ultérieurement, d'autres recommandations ont été considérées suite à des entretiens informels avec des personnes qui jouent un rôle actif dans la vie des personnes handicapées.

« ... nous ne sommes pas le handicap.... Nous ne sommes pas les maladies mais des personnes ... qui ont certaines maladies. »

Ces commentaires écrits par une résidente francophone de l'Ontario corroborent notre recommandation d'utiliser comme adjectif le mot « handicapé » ou tout autre mot désignant la limitation fonctionnelle de la personne due à une déficience.

Un autre point soulevé dans cet échange consiste à exclure l'expression « une personne qui souffre de ... » pour dire plutôt « une personne qui a ... ». Il serait souhaitable que les gens abolissent les mots « souffrir » et « atteint de ... » dans leur référence à la personne handicapée.

Un handicap considérable auquel font face les personnes handicapées est le malaise des autres vis-à-vis leur différence. On les met conséquemment souvent à part, on va même jusqu'à les oublier et dans le pire des cas, les rejeter. Il est souhaitable que les gens soient à l'aise pour communiquer avec une personne handicapée ou à son sujet afin de vivre pleinement l'intégration dans notre société. Une ambition de ce guide terminologique consiste à sensibiliser les gens dans le but de produire un changement positif dans leur comportement grâce à une meilleure compréhension et finalement à l'acceptation de la différence comme faisant normalement partie de la vie.

Certains sont inconfortables à utiliser le mot « handicapé ». Ce guide terminologique recommande l'utilisation du mot en tant qu'adjectif pour faire référence à la réalité que vit la personne qui est confrontée à de multiples obstacles dans son quotidien, quelle que soit la déficience qu'elle ait.

INTRODUCTION

Une personne dite « handicapée » est une personne qui présente des différences dans son corps ou son intelligence, par rapport à ce qui est considéré comme le modèle « standard » . De ce fait, cette personne se trouve face à des difficultés de mobilité, de communication ou de compréhension et doit s'y prendre autrement pour arriver aux mêmes fins que « les autres ».

Le handicap survient quand la personne fait face à des obstacles qui empêchent la réalisation d'une activité quelconque.

Le handicap, c'est l'escalier, l'outil mal adapté, l'éclairage inadéquat et par-dessus tout, les stéréotypes persistants rattachés à chacune des déficiences et l'incompréhension qui en découle.

NOTA : Les termes et expressions dans les tableaux suivants font référence à la personne. Il n'est pas question d'accessoires, d'appareils ou de tout autre objet relié à la déficience. Ce guide ne remet pas en question les dictionnaires ni la grammaire mais présente plutôt les expressions favorables pour assurer le respect des personnes handicapées. Son objectif est de donner une certaine uniformité au vocabulaire utilisé en Ontario, à l'égard des personnes handicapées.

Par contre, une liste de termes et d'expressions est incluse sous chaque rubrique dans le but de familiariser les Franco-Ontariens et Ontariennes avec certains termes relatifs aux personnes handicapées. Ces listes ne sont pas exhaustives; elles sont présentées uniquement à titre informatif. Puisque diverses ressources, citées à la fin de ce document, ont été consultées au cours de l'élaboration de ce guide, la Direction générale de l'accessibilité pour l'Ontario ne peut être garante de la précision ou de l'actualité de l'information contenue dans cet ouvrage.

 

VOCABULAIRE GÉNÉRAL

Durant la décennie des personnes handicapées (1983 - 1992), les Nations Unies ont dû d'abord élaborer des définitions universelles dans le but de créer des politiques cohérentes. Les définitions suivantes ont été adoptées :
The Term Les définitions
DÉFICIENCE anomalie d'une structure ou d'une fonction physique, psychique ou anatomique.
INCAPACITÉ conséquence d'une déficience quant aux activités considérées comme normales pour une personne.
HANDICAP désavantage que subit une personne dans son interaction avec son environnement. Le handicap résulte donc de la déficience ou de l'incapacité.

Il est donc correct de convenir qu'une personne ayant une déficience quelconque se trouve dans l'incapacité de surmonter sans aide les nombreux handicaps auxquels elle fait face. En fait, le degré du handicap doit être pris en considération. Ainsi, il peut y avoir limitation sans incapacité.

Puisque la personne ayant une déficience bénéficie ou non de l'assistance d'un appareil, d'un accessoire ou d'une prothèse, elle n'est pas totalement « incapable » de faire ce qu'elle désire; l'exécution peut cependant être limitée. Nous conseillons donc de remplacer le mot « incapacité » par « limitation  ».

L'Ontario français reçoit de l'information de la Francophonie mondiale, du Québec et d'autres ressources francophones d'ailleurs au Canada ainsi que d'institutions fédérales. L'interprétation de ces sources d'information varie; d'où les inconsistances et les lacunes dans l'unité des documents rédigés à l'intention des Franco-Ontariens et Ontariennes.

Le langage n'est pas seulement un moyen ou un mode d'expression. Il colore le contenu et le sens de l'expression. L'utilisation du terme approprié permet de nommer les choses correctement, et ainsi de communiquer correctement sa pensée. Ce guide propose un langage propre à la culture franco-ontarienne, assurant l'uniformité du vocabulaire et le respect des personnes handicapées, dans toutes les formes de communications.

Terme(s) déconseillé(s) / à éviter Terme(s) recommandé(s) Notes explicatives
attaque; épisode; faire une attaque crise - être en situation de crise Une attaque correspond à une injure, une agression, un attentat tandis qu'un épisode fait référence à une phase, à une étape ou à un incident. L'utilisation du mot « attaque » représente une traduction littérale de l'anglais « fever attack » ou « heart attack ».
désordre trouble de ; problèmes en matière de Traduit littéralement du mot anglais « disorder », nous recommandons de le remplacer par les mots « trouble » ou « problème » dans le but d'uniformiser le vocabulaire.
handicapé(e) personne handicapée; personne ayant un handicap, déficience ou limitation Il est recommandé d'utiliser ce mot comme adjectif et de placer le mot « personne » devant afin de ne pas confondre la personne avec le handicap auquel elle est confrontée.
incapacité limitation Le mot « incapacité » met l'importance sur l'inaptitude. La personne est ne fait capable mais elle a certaines limitations dues à sa déficience. Elle doit donc adapter ses actions.
invalidité limitation fonctionnelle Le terme « invalidité » est de connotation péjorative. Il demeure toutefois largement utilisé dans le domaine des régimes de retraite et des assurances.
malade personne ayant une déficience Une personne ayant une déficience n'est pas forcément malade.
patient(e) personne ayant un handicap; personne en situation de handicap Le mot « patient » identifie une personne en rapport avec un professionnel en médecine. La personne handicapée n'est pas nécessairement suivie par un médecin.
personne affligée par...; personne souffrant de... ; personne frappée de...; personne victime de...; personne affectée de... une personne ayant « nom de la limitation fonctionnelle ou de la déficience » Une personne qui vit avec une limitation fonctionnelle ou qui a une déficience ne souffre pas nécessairement ou n'est pas forcément affligée ni victime.
personne ayant un défaut de naissance; personne ayant un défaut congénital; personne ayant une malformation personne ayant une déficience de naissance; personne ayant une déficience congénitale Il est préférable d'éviter l'usage de termes à connotation négative
personne normale personne non handicapée; personne sans limitation fonctionnelle Naturellement, l'expression « personne normale » s'oppose à « personne anormale » qui serait carrément insultant à l'égard des personnes handicapées. Le mot « normal » est utilisé en statistique où l'on fait référence à la norme.
réservé(e) aux handicapés accessible; facile d'accès; d'accès facile (p. ex., stationnement accessible, salle de toilette d'accès facile) Des espaces de stationnement peuvent être réservés strictement à l'usage de personnes à mobilité réduite.
vivre au crochet de la société   Le handicap est toujours « situationnel » : une personne en fauteuil qui vit dans un environnement adapté, ne sera pas « handicapée » puisqu'elle sera autonome dans les activités de la vie quotidienne. S'il n'y a pas de matériel adapté, la personne se retrouve alors en « situation de handicap » puisqu'elle doit compter s ur l'assistance d'autres personnes.
 

Liste d'expressions et de termes relatifs aux personnes handicapées
L'expressions Des termes
accessible; facile d'accès;d'accès facile Lieu physique ou emplacement sans entrave pour les personnes handicapées.
acquis Se dit d'affections qui ne sont pas d'origine congénitale, de naissance.
adaptation au lieu de travail Évolution du milieu de travail vers une meilleure intégration des personnes handicapées.
adaptation du lieu de travail Réaménagement des locaux et de l'équipement, réaffectation des ressources assurant un meilleur accès aux personnes handicapées.
affection incapacitante Anomalie, dysfonctionnement, lésion, maladie, syndrome.
aide fonctionnelle Se dit de toute aide, qu'elle soit technique ou non, pour assister ou adapter la communication, la lecture, la mobilité, le déplacement, l'audition, l'écriture (p. ex., appareil, accessoire, dispositif fonctionnel).
animal d'assistance et de compagnie Animal, généralement un chien, dressé pour assister la personne handicapée - (Voir la définition de « chien-guide » dans la Liste d'expressions et de termes relatifs à la surdité et à la déficience visuelle aux pages 10 et 13, ainsi que la définition de « animal d'assistance et de compagnie » dans la Liste d'expressions et de termes relatifs à la déficience physique à la page 16.)
autonomie L'aide fonctionnelle et l'adaptation du milieu favorisent l'autonomie des personnes handicapées.
centre de réadaptation Les centres de réadaptation assistent les personnes qui ont des facultés diminuées dues à des amputations, des blessures à la colonne vertébrale, des attaques cardiaques, des maladies pulmonaires, la sclérose en plaques, une douleur chronique et à des difficultés de langage, dans leur démarche qui vise leur autonomie. Ne pas confondre avec le mot « réhabilitation » qui désigne l'action de faire recouvrer l'estime; la réadaptation ou la rééducation est d'ordre physique.
déficience dégénérative Amplification de la perte de capacité.
déficience progressive Aggravation de l'état de l'affection.
entrave; obstacle Difficultés, contraintes auxquelles font face les personnes handicapées. On distingue les obstacles à l'emploi, à la mobilité, à la participation ainsi que les obstacles architecturaux, physiques, sociaux ou de nature administrative.
équipement adapté Équipement qui répond aux besoins spéciaux des personnes handicapées.
fauteuil roulant; chaise roulante Ce moyen de déplacement peut être électrique, certains sont légers et plus petits pour les sports, d'autres ont un mécanisme pour gravir des marches.
fournisseur de services Personne, entreprise ou organisme qui dispense des services aux personnes handicapées.
intégration L'intégration signifie l'adaptation d'une situation pour incorporer la participation des personnes handicapées. On définit le mot « intégrité » comme « entièreté ». Pour une société unifiée on doit assurer l'insertion de tous les individus dont l'inclusion des personnes handicapées.
intervenant Personne qui a une formation et les compétences requises pour aider les personnes d'un groupe distinct ou pour intervenir dans une situation, tel les intervenants en violence, les intervenants auprès des personnes handicapées, etc.
jeux paralympiques; jeux olympiques spéciaux Série de compétitions sportives à l'intention des personnes handicapées et tenues à l'extérieur du calendrier régulier des jeux olympiques. Au Canada, l'organisme Jeux olympiques spéciaux du Canada (JOSC) est responsable de l'organisation des jeux paralympiques à l'échelle nationale.
mobilité Faculté de bouger un membre ou de se mouvoir volontairement.
personne ayant des déficiences multiples Personne ayant des limitations fonctionnelles dues à plus d'une déficience.
personne ayant un handicap de naissance Personne qui a une déficience ou une affection congénitale.
personne non handicapée Personne sans limitation fonctionnelle.
personne sévèrement handicapée; personne gravement handicapée Personne qui a de multiples déficiences qui entravent son autonomie.
troubles Ce mot a une connotation moins négative puisqu'il réfère à des dysfonctionnements découlant de facteurs génétiques, neurologiques, neurochimiques ou neurobiologiques tandis qu'on a tendance à relier les mots « difficultés » et « problèmes » à l'habileté de la personne, selon le contexte.
 

DIFFÉRENTES DÉFICIENCES

DÉFICIENCES SENSORIELLES
Déficits des fonctions du goût, de l’odorat, de la perception de la position relative des parties du corps, du toucher, de la sensation de la température et d’autres stimuli et de la sensation de la douleur.
L’intégration cérébrale des sensations est diminuée ou elle n’est pas réalisée, c’est-à-dire qu’il y a une diminution de l’acuité des récepteurs sur le plan gustatif, olfactif, tactile, thermique ou vibratoire ainsi que sur le plan de la douleur.
Les troubles relatifs à la production et à la qualité de la voix peuvent être causés par une lésion ou une inflammation des cordes vocales, une malformation anatomique ou encore peuvent être d’origine neurologique
Terme(s) déconseillé(s) / à éviter Terme(s) recommandé(s) Notes explicatives
frileux(se) personne sensible aux changements de température Personne sujette à une sensibilité thermique.
hypersensible personne ayant des capacités tactiles amplifiées Le toucher peut provoquer de la douleur ou une sensation de brûlure qui cause une hypersensibilité aux vibrations physiques et à la chaleur de l'air ou des surfaces de contact.
insensible personne ayant des facultés olfactives réduites; personne ayant des facultés gustatives réduites; personne ayant des capacités tactiles limitées; personne peu sensible à la douleur Une personne ayant les facultés olfactives réduites peut être incapable de sentir ou d'identifier les odeurs.
Une personne ayant les facultés gustatives réduites risque d'être incapable de déceler les poisons et les substances nocives, la présence d'une quantité excessive d'ingrédients, par exemple, le sel dans la nourriture. Les organes du toucher engourdis ou insensibles limitent les sensations liées au toucher.
Une dégénérescence au niveau des récepteurs et du système nerveux central cause une diminution de la sensibilité à la douleur.
 

Liste d'expressions et de termes relatifs aux déficiences sensorielles

Liste d'expressions Les termes
capacité tactile Capacité à sentir les surfaces, leur texture et leur qualité, y compris la température, les vibrations et la pression.
sensibilité à la douleur Diminution de la vitesse de réaction aux stimuli pouvant causer des blessures ou des brûlures.
sensibilité thermique Circulation sanguine diminuée au niveau des capillaires prédisposant la personne à se sentir plus sensible aux variations de température.
sensibilité vibratoire Extrême ou hypersensibilité sensibilité aux vibrations physiques.
 

SURDITÉ

La personne sourde peut éprouver de la difficulté à distinguer la localisation, le ton, la force et la qualité des sons.
Le mot « surdité » et ses dérivés avaient auparavant une charge émotive négative. Le vocabulaire étant une composante vivante de la société, il évolue. On utilise le terme « surdité » pour désigner les pertes auditives qu’elles soient partielles ou totales. Il est possible d’utiliser l’expression « personne sourde » peu importe que le degré de perte auditive soit léger ou profond. Ce choix permet de simplifier le parler et d’alléger l’écrit. Néanmoins, certaines personnes sourdes soutiennent faire partie d'une communauté et elles font la distinction entre les termes « sourd », « devenu sourd » et « malentendant » principalement sur le langage préféré de la personne plutôt que sur le degré réel de perte auditive.

« Personne sourde » Ayant une perte auditive profonde et peu d’audition résiduelle, elle utilise généralement le langage des signes.

« Personne devenue sourde » Ayant soudainement ou graduellement subi une perte auditive profonde, elle a généralement recours à des indices visuels tels des notes informatisées, le sous-titrage, la lecture labiale ou le langage gestuel pour communiquer.

« Personne malentendante » La plupart des personnes malentendantes peuvent entendre certains sons du langage avec ou sans aide auditive. Elles complémentent leur audition résiduelle par la lecture labiale et par l’utilisation d’appareils auditifs et techniques.
Terme(s) déconseillé(s) / à éviter Terme(s) recommandé(s) Notes explicatives
dur d'oreille personne ayant une perte auditive Cette expression commune est ambiguë et blessante.
handicapé(e) auditi(f)(ve); déficient(e) auditi(f)(ve) personne malentendante; personne sourde; personne devenue sourde (selon le contexte) La communauté des personnes sourdes ne considère pas la perte auditive comme une déficience, mais l'envisage plutôt du point de vue socioculturel; il est donc recommandé d'éviter les expressions « personne handicapée » et « déficience auditive ».
malentendant(e) personne malentendante Une personne qui ne peut pas toujours bien identifier ce qu'elle perçoit à cause d'une perte d'audition partielle. Souvent les personnes malentendantes utilisent la langue parlée.
personne qui n'entend rien personne sourde; personne devenue sourde; personne malentendante (selon le contexte) Le niveau d'audition peut varier. La perte auditive peut être compensée par l'utilisation d'appareils auditifs, d'implants cochléaires ou de tout autre appareil technique ou par la lecture labiale.
personne qui ne comprend rien personne sourde; personne devenue sourde; personne malentendante (selon le contexte) Attention : ne pas confondre « entendre » et « comprendre ». La surdité n'a rien à voir avec la faculté de comprendre.
sourd(e) personne sourde; personne devenue sourde Il est recommandé d'utiliser ce mot comme adjectif et de placer le mot « personne » devant afin de ne pas confondre la personne avec sa déficience.
sourd(e) et aveugle une personne sourde et aveugle Il est recommandé de placer le mot « personne » devant les adjectifs « sourd » et « aveugle ».
sourd(e)-muet(te) personne ayant des troubles de l'audition et de la parole; personne qui a un problème ou limitation en matière d'audition et de parole (selon le contexte) On associe souvent la surdité avec la mutité. Ceci est injustifié puisque certaines personnes sourdes, malentendantes ou devenues sourdes ont appris à se servir de leur audition résiduelle et de leurs prothèses auditives, de leurs aides techniques ou implants cochléaires et de la lecture labiale pour communiquer par la parole. Il s'agit d'une expression archaïque qui peut laisser croire que la personne est incapable de communiquer. Hors, les personnes sourdes peuvent communiquer, certaines vocalement, d'autres en signes, plusieurs dans les deux modes de communication.
 

Liste d'expressions et de termes relatifs à la surdité

Liste d'expressions Le termes
acouphène Bourdonnement, sifflement ou autre manifestation perçue par les oreilles et n'ayant pas comme origine un son extérieur.
aide à l'audition; appareil auditif; appareil de correction auditive Évitez « prothèse auditive » car ce terme correspond plutôt à un appareil de remplacement, tandis que l'appareil ou l'aide auditif sert à améliorer ou amplifier le son.
appareil d'amplification Système de modulation de fréquence (MF) où les ondes radio transmettent le son directement d'un microphone aux écouteurs ou à l'appareil de correction auditive de la personne sourde.
appareil de télécommunications pour sourds (ATS); téléimprimeur; téléscripteur Un appareil de télécommunications destiné aux personnes sourdes, composé d'un clavier, d'un coupleur acoustique, d'une imprimante ou d'un écran. La personne tape son message, qui est transmis à un autre ATS par ligne téléphonique; le message apparaît sur l'écran du destinataire. « Appareil de télécommunications pour sourds (ATS) » et « téléimprimeur » sont utilisés par Bell Canada. « Appareil de télécommunications pour sourds (ATS) » et « téléscripteur » sont recommandés par la Commission générale de normalisation terminologique et linguistique du gouvernement du Canada(novembre 1994). Noter que l'expression « appareil de télécommunications pour malentendants » est à éviter.
auriculaire Qui a rapport à l'oreille (pression auriculaire, pavillon auriculaire, nerf auriculaire, artère auriculaire).
chien-guide Chien dressé pour alerter la personne sourde de sons tels que la sonnerie de la porte.
communauté sourde Groupe social se distinguant avant tout par son mode de communication qu'elle soit gestuelle, orale ou tactile.
fonctions vestibulaires Fonctions sensorielles de l'oreille interne associées à la position, à l'équilibre et au mouvement.
implant cochléaire Aide à l'audition composée d'un récepteur placé dans la boîte crânienne, d'un émetteur et d'un capteur externe. Cet appareil est destiné aux personnes sourdes qui n'utilisent plus les appareils auditifs classiques ou aux personnes devenues sourdes.
interprétation Transmission d'un message par une tierce personne de la langue de la personne sourde à la langue de son interlocuteur ou vice versa.
interprétation gestuelle Transmission d'un message par une tierce personne en langue des signes.
interprétation orale Transmission d'un message par une tierce personne en exagérant l'articulation.
interprétation tactile Transmission d'un message par une tierce personne en utilisant le toucher.
langage des signes Système de communication gestuel constitué de signes représentant les lettres de l'alphabet, les mots et les chiffres. Selon le pays ou la langue parlée, on distingue la British Sign Language (BSL )- en Grande-Bretagne, la langue des signes français (LSF) en France, la American Sign Language (ASL) aux États-Unis et au Canada pour les milieux anglophones, ainsi que la langue des signes québécoise (LSQ) dans les milieux francophones du Canada.
lecture labiale La personne sourde déchiffre le message en observant l'articulation des mots sur les lèvres du locuteur. La mimique et l'expression du visage de la personne qui émet un message sont très importants pour la compréhension de ce message.
personne entendante Personne qui n'a pas de problèmes et troubles auditifs.
service de Relais-Bell Service gratuit offert par la compagnie de téléphone Bell et qui permet d'établir une conversation téléphonique entre une personne sourde et une personne entendante. Le téléphoniste, qui sert d'intermédiaire, lit et transmet le message de la personne sourde à la personne entendante (et vice versa) au moyen d'un téléscripteur. La personne entendante n'a qu'à répondre, parler au téléphoniste comme si elle s'adressait directement à la personne sourde. Le rôle du téléphoniste consiste uniquement à transmettre le message tel quel et non pas à le modifier.
surdi-cécité État de la personne ayant à la fois une perte auditive et une déficience visuelle.
Téléscripteur; téléimprimeur Appareil semblable à une petite machine à écrire qui permet à la personne sourde d'écrire et de transmettre son message. La communication entre deux personnes sourdes se fait directement, le message écrit se transmettant d'un télescripteur à l'autre.
 

DÉFICIENCE VISUELLE

La déficience visuelle fait référence à des troubles de vision occasionnés par des lésions ou des opacités du système visuel.
Si le système optique de l’œil est la cause d’une formation inadéquate de l’image sur la rétine, on parle d'erreurs de réfraction. La forme du globe oculaire d'une personne myope est trop longue, alors que celle de l'hypermétrope est trop courte; quant à la vue astigmate, la courbure de la cornée de la personne est irrégulière. Dans la majorité des cas, le port de lentilles corrigera complètement le problème. Les déficiences visuelles comprennent différents degrés de limitations visuelles variant d’une vision affaiblie à l’absence totale de la vue.
La capacité de bien voir ce qui nous entoure, de près ou de loin, avec ou sans lunettes et sans se forcer les yeux, se situe entre 20/20 et 20/30. La plupart des personnes peuvent poursuivre leurs activités normales lorsque surviennent de légères modifications de la vision, c'est-e;-dire lorsque la vision se situe entre 20/30 et 20/60.
Terme(s) déconseillé(s) / à éviter Terme(s) recommandé(s) Notes explicatives
aveugle personne aveugle; personne qui a une déficience visuelle Personne ayant une déficience visuelle. Il est recommandé d'utiliser ce mot comme adjectif et de placer le mot « personne » devant afin de ne pas confondre la personne avec sa déficience.
cock-eye; coque l'œil; bigleux personne qui louche; personne strabique Ces expressions sont de connotation péjorative. De plus, « coque l'œil » est un calque de l'anglais « cock-eye ». Quant à l'expression « cock-eye », il s'agit carrément d'un anglicisme à rejeter.
handicapé(e) de la vue; déficient(e) de la vue personne aveugle Personne ayant une déficience visuelle. Il est recommandé d'utiliser ce mot comme adjectif et de placer le mot « personne » devant afin de ne pas confondre la personne avec sa déficience.
malvoyant(e) personne ayant une déficience visuelle Une personne dont le sens de la vue est légèrement ou moyennement affaibli. Le terme malvoyant(e) n'est pas couramment utilisé par les personnes aveugles.
non-voyant(e) personne aveugle Nous recommandons d'éviter la négation. C'est aussi un autre terme qui n'est pas couramment utilisé par les personnes aveugles.
œil de verre; œil de vitre œil artificiel Dans le but de simplifier le vocabulaire, nous proposons « œil artificiel » plutôt que « prothèse oculaire ». À noter que « œil de verre » et « œil de vitre » ne peuvent pas être employés pour faire référence à une personne.
patch cache-œil; couvre-œil L'expression « patch » est un emprunt injustifié à l'anglais (eye patch). En Europe, on utilise les expressions « coque » et « coque oculaire ».
 

Liste d'expressions et de termes relatifs à la déficience visuelle

Liste d'expressions Le termes
acuité visuelle Faculté que possède l'œil de voir les détails des objets.
basse vision En voici des caractéristiques : -si la vision baisse au point de se situer entre 20/60 et 20/190; -généralement due à une modification de la vision centrale; -peut, à l'occasion, être liée à une perte de la vision périphérique lorsque c'est le champ de vision situé près du centre qui est atteint; -rarement liée à la perte de la vision des couleurs ou à la difficulté de s'adapter aux changements de clarté dans le champ de vision.
braille Alphabet en points saillants qui sert de moyen de communication aux personnes aveugles.
cécité La perte ou diminution de l'acuité visuelle : dans la plupart des pays anglo-saxons, il y a cécité légale si l'acuité visuelle du meilleur œil est égale ou inférieure à 1/10.
champ visuel périphérique Perception de l'espace d'un côté à l'autre et du haut vers le bas lorsqu'on regarde droit devant soi.
chien-guide Chien dressé pour guider les personnes qui ont une déficience visuelle dans leurs déplacements. Un animal de compagnie peut, par exemple, assister la personne aveugle à ramasser des objets, à ouvrir ou à fermer les portes.
livre audio; livre parlant; livre parlé; livre sonore Document audio, le plus souvent une cassette, où est enregistré le texte intégral d'un livre.
oculaire Qui est relatif à l'œil (globe oculaire, nerf oculaire, troubles oculaires, lentille oculaire, abcès oculaire).
personne voyante Personne qui n'a pas de limitation fonctionnelle due à une déficience visuelle.
scotome Déficit du champ visuel.
surdi-cécité État d'une personne ayant à la fois une perte auditive et une déficience visuelle.
 

DÉFICIENCE PHYSIQUE

Les formes les plus courantes de déficience physique sont l’amputation ou la malformation de membres, l’anomalie osseuse et les déficiences d’origine organique, psychomotrice ou neurologique qui limitent la mobilité ou l’agilité d’une personne. Les déficiences physiques découlent souvent d’une maladie, d, d’un traumatisme ou d’autres troubles.
Terme(s) déconseillé(s) / à éviter Terme(s) recommandé(s) Notes explicatives
amputé(e) personne amputée Il est recommandé d'utiliser ce mot comme adjectif et de placer le mot « personne » devant.
boiteux(se); personne boiteuse personne qui boite Il est recommandé d'éviter boiteux en tant que substantif et l'expression « personne boiteuse » en raison des sens courants de ce terme qui sont péjoratifs (qui n'a pas d'aplomb, qui n'est pas structuré).
confiné - cloué - condamné à vivre dans un fauteuil roulant ou une chaise roulante; rivé - restreint à un fauteuil roulant ou une chaise roulante une personne qui utilise un fauteuil roulant - une chaise roulante, personne qui se déplace en fauteuil roulant - chaise roulante La personne n'utilise pas le fauteuil roulant ou la chaise roulante, 24 heures par jour; elle se déplace quelquefois dans un autre fauteuil, sur une chaise ou sur un divan, dans son lit ainsi que dans son auto.
estropié(e); manchot(e) une personne avec agilité réduite Ces termes déprécient la personne désignée.
éclopé(e) une personne avec mobilité réduite Ce terme déprécie la personne désignée.
géant(e) personne de grande taille Ce terme déprécie la personne désignée.
gros(se); personne grosse; personne énorme; personne éléphantesque personne obèse Ces expressions déprécient la personne désignée.
handicapé(e) physique personne ayant une limitation fonctionnelle Si l'on parle de façon générale de toute personne confrontée à des barrières dues à l'environnement ou aux attitudes des gens envers leur déficience, on peut utiliser « personne handicapée ».
infirme; invalide personne ayant une limitation fonctionnelle Les termes « infirme » et « invalide » déprécient la personne désignée. On doit limiter l'emploi du terme « invalide » aux contextes du Régime de pensions du Canada ou des assurances.
jambe de bois jambe artificielle Expression désuète en raison de l'évolution des techniques dans le domaine de la prothétique. La plupart des jambes artificielles ne sont plus fabriquées en bois de nos jours. À noter que l'expression « jambe de bois » ne peut pas désigner une personne.
nain(e) personne de petite taille Une personne dont la taille physique est nettement inférieure à la plus petite taille dite normale.
paralysé(e); paralytique personne paralysée; personne paralytique Ces mots peuvent avoir la fonction de nom ou d'adjectif. Par contre, il est recommandé de leur donner le rôle d'adjectif et de placer le mot « personne » devant afin de ne pas confondre la personne avec sa déficience.
paraplégique personne paraplégique Ce mot peut avoir la fonction de nom ou d'adjectif. Par contre, il est recommandé de lui donner le rôle d'adjectif et de placer le mot « personne » devant afin de ne pas confondre la personne avec sa déficience.
quadraplégique personne tétraplégique; personne quadriplégique « Quadraplégique » n'existe pas en français et il faut le remplacer par les termes « tétraplégique » ou « quadriplégique » (attention à la graphie avec le i). Ces termes peuvent avoir la fonction de nom ou d'adjectif. Par contre, il est recommandé de leur donner le rôle d'adjectif et de placer le mot « personne » devant afin de ne pas confondre la personne avec sa déficience. À noter que « tétraplégique » décrit une personne ayant quatre membres paralysés.
 

Liste d'expressions et de termes relatifs à la déficience physique

Liste d'expressions les termes
accident vasculaire cérébral (AVC) Affection cérébrale évoluant vers des syndromes neurologiques tels que la perte de conscience ou la paralysie.
ambulateur; support de marche Appareil servant d'appui à la personne qui le pousse ou le glisse; Familièrement, on utilise le terme « marchette ».
animal d'assistance et de compagnie Animal, généralement un chien, dressé pour assister la personne dont la mobilité est réduite, soit en tirant son fauteuil, en ramassant des objets, en se positionnant de façon à favoriser le transfert du fauteuil roulant à une chaise, un divan ou un lit
cyclomoteur Fauteuil ou chaise motorisé tel que le quadriporteur et le triporteur, communément nommé « Scooter ».
fibromyalgie Syndrome rhumatismal chronique causé par le dysfonctionnement des muscles squelettiques qui entraîne des douleurs musculaires accompagnées de fatigue et de troubles du sommeil.
monoplégie Paralysie d'un seul membre.
myalgie Douleur musculaire.
paralysie cérébrale Syndrome neurologique caractérisé par la perturbation de fonctions motrices (problèmes de contrôle, d'exécution et de coordination des mouvements).
paraplégie Lésion de la moelle épinière, généralement d'origine traumatique, entraînant une paralysie des membres inférieurs.
parésie Faiblesse, paralysie légère.
prothèse dispositif qui remplace un membre amputé, une partie de membre amputé ou un organe.
quadriparésie Faiblesse des quatre membres.
quadriplégie Paralysie des quatre membres.
quadriporteur Fauteuil à moteur muni de quatre roues.
spasme Contraction involontaire d'un muscle ou d'un groupe de muscles.
spasticité Disposition plus ou moins marquée des muscles à se contracter.
triporteur Fauteuil à moteur muni de trois roues.
 

SANTÉ MENTALE

Dans la mesure du possible, les troubles de santé mentale devraient être désignés par leur nom véritable.
Ils sont classés en deux grandes catégories : les psychoses et les névroses. Ces deux appellations comprennent des variantes. On désigne sous le nom de psychose les troubles de santé mentale dont la personne n'a pas conscience ou dont elle n'a qu'une connaissance fragmentaire. Les plus fréquentes sont la confusion, la manie, la mélancolie, le délire et la schizophrénie.
Bien que d'origines diverses, les névroses présentent certaines caractéristiques communes. Suivant les manifestations, on peut identifier quatre grandes variétés de névrose : angoisse, phobie, obsession, hystérie. Il est exceptionnel qu'une névrose nécessite des mesures d'internement.
Terme(s) déconseillé(s) / à éviter Terme(s) recommandé(s) Notes explicatives
aliéné(e); capoté(e); cinglé(e); débile; dément(e); dérangé(e); déséquilibré(e) détraqué(e); dingue; fou(folle); fou à lier (folle à lier); lunatique; malade mental(e); maniaque; pas bien dans la tête; timbré(e); troublé(e) une personne présentant un trouble de santé mentale, une personne ayant des problèmes de santé mentale, une personne en situation de problèmes de santé mentale. Ces expressions blessent la personne éprouvant des problèmes de santé mentale.
burn-out épuisement professionnel Burn-out est un anglicisme à rejeter.
démence problème de santé mentale Longtemps considéré comme synonyme de folie, ce mot désigne actuellement l'affaiblissement plus ou moins accentué des facultés intellectuelles, sous l'influence de lésions du cerveau, par exemple, la démence traumatiquei
dépressi(f)(ve) personne dépressive Ce terme peut avoir la fonction de nom ou d'adjectif. Par contre, il est recommandé de lui donner le rôle d'adjectif et de placer le mot « personne » devant afin de ne pas confondre la personne avec sa déficience.
névrosé(e) personne névrosée Ce terme peut avoir la fonction de nom ou d'adjectif. Par contre, il est recommandé de lui donner le rôle d'adjectif et de placer le mot « personne » devant afin de ne pas confondre la personne avec sa déficience.
psychotique personne psychotique Ce terme peut avoir la fonction de nom ou d'adjectif. Par contre, il est recommandé de lui donner le rôle d'adjectif et de placer le mot « personne » devant afin de ne pas confondre la personne avec sa déficience.
schizophrène personne schizophrène Ce terme peut avoir la fonction de nom ou d'adjectif. Par contre, il est recommandé de lui donner le rôle d'adjectif et de placer le mot « personne » devant afin de ne pas confondre la personne avec sa déficience.
 

Liste d'expressions et de termes relatifs à la santé mentale

Liste d'expressions Les termes
anxiété Sentiments de crainte, d'appréhension et d'inquiétude excessifs. La personne anxieuse peut ressentir des malaises physiques.
compulsif Voir l'entrée « trouble obsessif-compulsif (TOC) » ci-dessous.
crise de panique Accès subit d'anxiété, de peur ou de malaise durant rarement plus de 20 à 30 minutes. Une personne est donc en crise ou en situation de panique.
dépression État pathologique où les symptômes persistants et intenses de tristesse et de désespoir prennent le dessus sur nos humeurs habituelles et nous empêchent de mener une existence normale. Malgré le temps, rien ne semble s'arranger.
dépression psychotique Dépression intense accompagnée d'idées délirantes ou d'hallucinations.
épuisement professionnel État causé par une augmentation de stress chez la personne qui exige un trop haut rendement d'elle-même, un rythme de travail excessif et du surmenage. La personne n'arrive plus à fonctionner, dépassée par l'ensemble de ses tâches. Elle n'est préoccupée que par ses performances, ce qui la différencie de la personne qui est en situation de dépression. C'est un vrai problème de santé ! Il peut affecter le travailleur tout comme la mère ou le père de famille à la maison.
hypocondrie Préoccupation centrée sur la crainte ou l'idée d'être atteint d'une maladie grave, fondée sur l'interprétation fautive par la personne de symptômes physiques.
maniaco-dépression Une maladie affective bipolaire où il y a une phase d'exubérance à outrance, d'extrême fébrilité de même que d'activité excessive, suivie de symptômes de la dépression. La personne perd le goût à la vie et tout intérêt pour ses activités et est donc une personne en situation de maniaco-dépression.
obsessif Voir l'entrée « trouble obsessif-compulsif (TOC) » ci-dessous.
paranoïa Méfiance soupçonneuse envahissante envers les autres dont les intentions sont interprétées comme malveillantes.
personnalité schizoïde Perte de contact avec la réalité.
phobie Une peur imaginaire qui prend des proportions extrêmes face à une situation et à cause d'elle, on essaie d'éviter ce type de situation. Il y a plusieurs sortes de phobies : la phobie des animaux, de la noirceur, des hauteurs, l'agoraphobie et autres.
troubles du comportement Déviations du comportement comme l'hyperactivité ou une personnalité antisociale. Il peut s'agir d'un comportement sexuel problématique tel que la pédophilie.
trouble obsessif-compulsif (TOC) Une condition où la personne ne peut contrôler des pensées ou des images qui s'imposent involontairement à son esprit, même si elle sait que c'est absurde. À cette obsession s'ajoute la compulsion de faire des gestes ou des mouvements répétitifs tout en sachant que c'est ridicule; par exemple, vérifier dix fois si sa porte est bien verrouillée ou se sentir obligé de se laver les mains à plusieurs reprises même si elles sont parfaitement propres.
troubles de personnalité Conduite déviant de la norme dans les situations personnelles et sociales de la culture de la personne.
 

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE ET TROUBLES ENVAHISSANTS DE DÉVELOPPEMENT

La déficience intellectuelle se traduit par une difficulté fondamentale d’apprentissage et de réalisation de certaines tâches quotidiennes. Elle peut affecter la capacité de réfléchir, de se concentrer, d’exposer des idées, de raisonner ainsi que la mémoire. La déficience intellectuelle est diagnostiquée lorsque la capacité du cerveau à apprendre, penser, résoudre des problèmes et raisonner de la personne et ses habiletés à fonctionner indépendamment en fonction de son âge sont significativement inférieures à la moyenne. Un diagnostic est basé sur trois critères : le QI (fonctionnement intellectuel), le fonctionnement adaptatif (habiletés comportementales) et l’âge (avant 18 ans).
Les troubles envahissants de développement (TED) sont d’origine neuro-biochimique et associés à un problème génétique. Ils se déclarent dans les premières années de la vie. Les messages que les sens transmettent au cerveau sont mal reçus ou interprétés ; il en résulte une appréciation confuse de la vie et de l’environnement. Les TED regroupent cinq troubles : l’autisme, le syndrome d’Asperger, le trouble désintégratif de l’enfance, le syndrome de Rett, les TED non spécifiques et l’autisme atypique.
Terme(s) déconseillé(s) / à éviter Terme(s) recommandé(s) Notes explicatives
arriéré(e); attardé(e); crétin(e); débile; déficient(e) mental(e); faible d'esprit; fou(folle); idiot(e); imbécile; infirme; malade mental(e); mongol(e); personne anormale; personne pas normale; personne « pas toute là »; personne simplette; retardé(e); simple d'esprit; sot(te). Personne ayant une déficience intellectuelle Ces expressions sont carrément blessantes et injurieuses. La majorité des personnes ayant une déficience intellectuelle comprennent la signification de mots qui manquent de tact et de respect élémentaire. L'emploi d'un vocabulaire clair, précis et exempt de préjugé discriminatoire s'impose.
autiste une personne autiste Ce terme s'emploie à la fois comme adjectif et substantif. En tant qu'adjectif, il signifie « qui a l'autisme ». Il est recommandé d'utiliser ce mot comme adjectif et de placer le mot « personne » devant afin de ne pas confondre la personne avec sa déficience.
autistique personne autiste Le terme « autistique » n'est pas un substantif, mais un adjectif qui qualifie un état (p. ex. un comportement autistique). Il est donc incorrect de parler de « personne autistique  » ou d'« autistique » pour désigner une personne qui a l'autisme.
mongol(e); mongolien(ne); mongoloïde personne ayant le syndrome de Down On a associé le mot « mongol » à la personne ayant le syndrome de Down dû au fait qu'elle ait des traits faciaux propres au peuple vivant en Mongolie.
mongolisme syndrome de Down Ce terme est vieilli.
pas tout là; nono; niaiseux(se) une personne ayant une déficience intellectuelle Ces expressions dans le langage commun sont péjoratives.
 

Liste d'expressions et de termes relatifs à la déficience intellectuelle et aux troubles de développement

Liste d'expressions Les termes
autisme Un trouble envahissant de développement. C'est le résultat d'un trouble neurologique qui affecte le fonctionnement du cerveau La personne présente généralement des différences aux niveaux de la communication verbale et non-verbale, des interactions sociales et du comportement.
intégration Bien qu'il soit commun pour la majorité de la population de croire que les personnes ayant une déficience intellectuelle peuvent difficilement être pleinement intégrées dans la société, la plupart de ces personnes sont autonomes. Leur intégration signifie qu'elles ont un rôle dans la société, qu'elles ont différentes possibilités qui s'offrent à elles, qu'elles fréquentent l'école de leur choix, qu'elles ont accès à différentes activités, qu'elles partagent les mêmes lieux de vie que toute autre personne, qu'elles peuvent utiliser les services destinés à l'ensemble de la communauté et selon les mêmes modalités.
syndrome d'Asperger Trouble enhavissant de développement : le résultat d'une anomalie du fonctionnement des centres cérébraux qui ont pour fonction de rassembler les informations de l'environnement, de les décoder et de réagir de façon adaptée. La personne ne parvient pas à décoder les messages qui lui arrivent (elle parait submergée par la "cacophonie" de l'environnement), ni à clairement adresser ses propres messages à ceux qui l'entourent. Elle est dispersée dans l'espace, déphasée dans le temps, dépassée par les échanges et sa communication maladroite et hésitante se perd le plus souvent dans des tentatives avortées; pour être moins dispersée, elle se concentre sur des détails, pour être moins déphasée, elle se complaît dans des routines, et ses échecs de communication avec les autres l'amènent à une concentration exclusive sur elle-même, sans pour autant la satisfaire.
syndrome de Down Trouble génétique provoqué par la présence d'un chromosome complet supplémentaire ou une partie d'un chromosome qui a été remplacée par une autre partie généralement chez la mère ou parfois le père.
syndrome de Rett Forme d'autisme d'origine génétique qui touche uniquement les filles et qui est caractérisé par un repliement sur soi, le frottement répété des mains, la régression des acquisitions psychomotrices, la scoliose, l'accès de respiration forcée et des signes d'épilepsie apparaissant vers l'âge de 3 ou 4 ans.
trisomie 21 Le type le plus courant du syndrome de Down. Nées avec 3 chromosomes 21 plutôt que 2 dans chacune de ses cellules, les personnes trisomiques ont un retard dans leur développement physique et cognitif. Quoiqu'elles aient des particularités communes qui se caractérisent, entre autres, par des yeux bridés, des mains courtes, une faible tonicité des muscles et un petit nez, toute autre caractéristique, déterminée par l'hérédité et l'éducation, leur est propre.
troubles du comportement Dû au fait que les personnes autistes ont de la difficulté à communiquer, elles peuvent réagir de façon inappropriée selon la règle générale. Leurs réactions à l'environnement et aux stimulations sensorielles peuvent se manifester par certains mouvements continuels et répétitifs du corps (battre les mains, se balancer, se boucher les oreilles, etc.). Elles peuvent être obsédées par certains objets et refuser de changer de routine. Les enfants autistes ont tendance à jouer à l'écart et utilisent souvent les jouets et les objets de façon inhabituelle. Dans certains cas, la personne autiste peut avoir des comportements agressifs ou autodestructeurs. Elle établit et maintient rarement un contact visuel avec les autres. Certains ne comprennent pas comment utiliser les gestes ou la parole pour communiquer leurs besoins, d'autres prononcent des mots mais les utilisent hors contexte.
 

TROUBLES DU LANGAGE ET DE LA PAROLE, TROUBLES D'APPRENTISSAGE ET AUTRES TROUBLES NEUROLOGIQUES

Les troubles du langage se manifestent par une façon particulière d’acquérir cet instrument de communication. Sans cause apparente, son développement irrégulier ne s'explique ni par une déficience intellectuelle, ni par une déficience auditive ou par un trouble affectif. Les troubles du langage sont permanents. On doit cependant faire la distinction des difficultés à communiquer à la suite d’un accident vasculaire cérébral. Une personne ayant subi un AVC réussit souvent à améliorer la faculté de communiquer grâce à un traitement de réadaptation.
On doit distinguer les troubles d’apprentissage de la déficience intellectuelle. Les personnes qui ont des troubles d’acquisition, de rétention, de compréhension ou du traitement de l’information verbale ou non verbale, possèdent des habiletés intellectuelles essentielles à la pensée ou au raisonnement. Le trouble devient évident dans des circonstances scolaires et sociales; il peut se manifester par un déficit de la capacité d’attention et des difficultés de communication.
Les troubles neurologiques sont causés par un dysfonctionnement du système nerveux. Le système nerveux humain est responsable de l'envoi, de la réception et du traitement des influx nerveux. Tous les muscles et les organes du corps dépendent de ces influx nerveux pour fonctionner.
Terme(s) déconseillé(s) / à éviter Terme (s) recommandé(s) Notes explicatives
bégayeur(euse); bègue; personne bégayante personne ayant des troubles d'élocution Ces expressions sont irrespectueuses à l'égard des personnes ayant des troubles d'élocution.
personne bouchée; cruche; personne dure de comprenure; personne qui ne comprend rien; personne qui ne connaît rien personne ayant des troubles d'apprentissage Ces expressions péjoratives et irrespectueuses expriment une méconnaissance envers les personnes ayant des troubles d'apprentissage ; plusieurs d'entre elles ont un niveau d'intelligence supérieur à la moyenne; elles ont seulement besoin d'aide supplémentaire et peuvent avoir la volonté d'apprendre autant que les autres.
dyslexique personne dyslexique; une personne ayant des difficultés de lecture Il est recommandé d'utiliser ce mot comme adjectif et de placer le mot « personne » devant afin de ne pas confondre la personne avec sa déficience. La dyslexie est un trouble de lecture tandis que la dysgraphie en est un d'écriture et l'acalculie (ou la dyscalculie), un de calcul.
épileptique personne épileptique Il est recommandé d'utiliser ce mot comme adjectif et de placer le mot « personne » devant afin de ne pas confondre la personne avec sa déficience.
 

Liste de d'expressions et de termes relatifs aux troubles du langage, aux troubles d'apprentissage et de la parole et aux troubles neurologiques

Liste de d'expressions Les termes
accident vasculaire cérébral (AVC) Affection cérébrale évoluant vers des syndromes neurologiques tels que la perte de conscience, la paralysie, entre autres. Des cellules nerveuses ne fonctionnent plus suite à l'éclatement ou le blocage d'un vaisseau sanguin qui amène l'oxygène et les substances nutritives à une partie du cerveau. L'acronyme AVC est couramment utilisé.
acalculie; dyscalculie Difficultés à utiliser les chiffres et les nombres et à effectuer des opérations mathématiques.
cognition Ensemble des opérations mentales, dépendant de structures du système nerveux, qui servent à traiter l'information venant de l'environnement. Regroupe la mémoire, le raisonnement et le jugement.
déficience cognitive Incapacité d'acquérir les connaissances et de les manipuler, tel que par la rétroaction et le traitement de l'information, ainsi que par la résolution de problèmes et la prise de décision.
déficit de l'attention Trouble de nature neurologique entraînant une vulnérabilité à la distraction et des difficultés à maintenir l'attention ou à se concentrer et à organiser l'information.
dysgraphie Difficulté dans l'acquisition et l'exécution de l'écriture, consécutive à des troubles fonctionnels, praxiques ou moteurs. ii
dyslexie Perturbation de l'apprentissage de la lecture dans les délais considérés comme habituels, en l'absence de tout retard scolaire ou intellectuel ou de lésion cérébrale. ii
épilepsie Affection neurologique chronique caractérisée par des décharges excessives de neurones cérébraux, dont les causes sont diverses et qui se traduit par des manifestations intermittentes (crises) dont les aspects cliniques sont multiples. ii
hyperactivité Troubles de nature neurologique provocant une impulsivité prononcée et le besoin d'être constamment en mouvement.
orthophonie Traitement qui vise à corriger des troubles d'élocution.
syndrome de Gilles de la Tourette Troubles neurochimiques caractérisés par des mouvements ou expressions de sons involontaires, rapides, soudains et répétitifs.
troubles d'apprentissage Dysfonctionnements du cerveau découlant de facteurs génétiques ou neurobiologiques ou d'un dommage cérébral. Un ou plusieurs processus reliés à l'apprentissage sont affectés; l'acquisition, l'organisation, la rétention, la compréhension ou le traitement de l'information verbale ou non verbale sont quelques-unes des difficultés de l'apprentissage.
troubles du langage Difficultés de compréhension et de l'expression du langage comme instrument de communication (sur le plan de la forme, du contenu et de l'utilisation).
troubles neurologiques Anomalie du fonctionnement du système nerveux. Voici des formes de troubles neurologiques : maladie d'Alzheimer, anévrisme, accident vasculaire cérébral, céphalées et migraines, maladies cérébrovasculaires, maladie du oeur, dystrophie musculaire, épilepsie, fibromyalgie, maladie Huntington, mal de dos, méningite, maladie Parkinson, sclérose en plaques, Spina-bifida, syndrome de Gilles de la Tourette, traumatismes crâniens.
 

RESSOURCES CONSULTÉES

Centre de réadaptation Lucie-Bruneau
(site Web : http://www.luciebruneau.qc.ca/)

« Guide d’accompagnement pour parents et familles, Région d’Ottawa » du Regroupement des partenaires francophones travaillant auprès des personnes vivant avec une déficience intellectuelle

« Handicapé ? », manuel rédigé pour les formateurs du Phénix, un organisme sans but lucratif voué à l'intégration des personnes vivant avec une limitation physique ou intellectuelle

Institut national canadien des aveugles (site Web : http://www.cnib.ca/frn/)

Institut Nazareth et Louis Braille (site Web : http://www.inlb.qc.ca)

« Lexique des personnes handicapées = Glossary of Terms Pertaining to Disabled Persons », Bulletin de terminologie 247 du Bureau de la traduction,
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada 2001
(site Web : http://www.bureaudelatraduction.gc.ca/pwgsc_internet/fr/publications/gratuit_free/lex_handi_disabl_f.htm)

Mediresource : centre d’information santé en ligne
(site Web : http://sante-mediresource.sympatico.ca/index.asp)

« Mots choisis », un lexique de termes préférés à l’égard des personnes handicapées, dernière mise à jour 18 juillet 2002, Direction générale de l’accessibilité pour l’Ontario

« Service à la clientèle adapté aux besoins des personnes handicapées », édition française publiée en septembre 2002 par l’Association canadienne de normalisation
(site Web : http://www.equalopportunity.on.ca/fre_t/subject/index.asp?action'search_7&dir_id'10096&file_id'24945

@sperweb.france. (site Web : http://perso.wanadoo.fr/asperweb/qu%27estce%20que/d%E9finition/d%E9finition.htm)

Le Surdinet / par Bruno Baguette (Belgique) (site Web : www.surdite.net)

Troubles d’apprentissage - Association canadienne
(site Web : http://www.ldac-taac.ca/french/taac.htm)

Unité de soins de longue durée d’Aussillon-Mazamet, Équipe de soignants et soignantes (France)
(site Web : http://membres.lycos.fr/papidoc/05senssom.html)

Notes bibliographiques :

i. Multi dictionnaire de la langue française -- troisième édition Québec Amérique

ii. Le grand dictionnaire terminologique, http://w3.granddictionnaire.com/BTML/FRA/r_Motclef/index800_1.asp

 

REMERCIEMENTS

Le présent guide terminologique démontre une volonté collective d'assurer l'intégration de la personne handicapée en fournissant aux Ontariennes et aux Ontariens un vocabulaire français approprié. Or, l'utilisation du mot approprié permet de nommer les choses correctement, et ainsi communiquer adéquatement sa pensée. La connaissance du mot juste permet aussi d'abolir tout malaise qui puisse contraindre l'inclusion.

Nous sommes persuadés que ce guide terminologique représente un outil de référence français simple et accessible aux résidentes et aux résidents de l'Ontario. Ses collaborateurs proviennent de différentes régions de la province. En effet, des individus, des parents et des intervenants issus de différents secteurs ont exprimé leurs commentaires à la suite de leurs expériences personnelles.

Nous tenons à remercier les organismes et les individus qui se sont engagés à contribuer à la mise à jour de ce guide qui est en constante évolution selon les transformations de la société franco-ontarienne et l'épanouissement de sa langue:

Ministère des Affaires civiques et de l’Immigration
Direction générale de l’accessibilité pour l’Ontario
Unité des partenariats et de la sensibilisation du public
400, avenue Univeristy, 3e étage
Toronto, (Ontario) M7A 2R9
Tél : 416-325-4957; sans frais : 1 888-325-4957
ATS : 416-326-0148; sans frais : 1 888-335-6611
Courriel : eoifno@mci.gov.on.ca
www.equalopportunity.on.ca

 

GUIDE TERMINOLOGIQUE
LEXIQUE

Un vocabulaire approprié à l'égard
des personnes handicapées
de l'Ontario

 

LEXIQUE

Liste de d'expressions Les termes
DÉFICIENCE anomalie d'une structure ou d'une fonction physique, psychique ou anatomique
HANDICAP l'obstacle
LIMITATION conséquence de la déficience
PROBLÈME difficulté
TROUBLE dysfonctionnement de facteur génétique, neurologique, neurochimique ou neurobiologique
 
Terme(s) déconseillé(s) /à éviter Termes recommandés
aliéné(e); capoté(e); cinglé(e); débile; dément(e); dérangé(e); déséquilibré(e); détraqué(e); dingue; fou(folle); fou à lier (folle à lier); lunatique; malade mental(e); maniaque; pas bien dans la tête; timbré(e); troublé(e) personne présentant un trouble de santé mentale personne ayant des problèmes de santé mentale une personne en situation de problèmes de santé mentale personne qui manifeste un problème de santé mentale
amputé(e) personne amputée
attaque; épisode - faire une attaque crise - être en situation de crise
atteint de...; affecté(e) de... affligé(e) de...; frappé(e) de... souffrant de...; victime de... personne ayant « insérer le nom de la limitation fonctionnelle ou de la déficience »
autiste personne autiste
autistique personne autiste
aveugle personne aveugle personne qui a une déficience visuelle
bégayeur(euse); bègue; personne bégayante personne ayant des troubles d'élocution
boiteux(se); personne boiteuse personne qui boite
burn-out épuisement professionnel
cock-eye; coque l'œil; bigleux personne qui louche personne strabique
confiné - cloué - condamné à vivre dans un fauteuil roulant ou une chaise roulante; rivé - restreint à un fauteuil roulant ou une chaise roulante personne qui utilise un fauteuil roulant - une chaise roulante personne qui se déplace en fauteuil roulant - chaise roulante
(un) défaut congénital; (un) défaut de naissance; (une) malformation personne ayant une déficience de naissance personne ayant une déficience congénitale
démence problème de santé mentale
dépressi(f)(ve) personne dépressive
désordre trouble
dur d'oreille personne ayant une perte auditive
dyslexique personne dyslexique personne ayant des difficultés de lecture
éclopé(e) personne avec mobilité réduite
épileptique personne épileptique
estropié(e); manchot(e) personne avec agilité réduite
frileux(se) personne sensible aux changements de température
géant(e) personne de grande taille
gros(se); personne grosse; personne énorme; personne éléphantesque personne obèse
handicapé(e)s personne ayant un handicap personne en situation de handicap personne ayant une déficience personnes handicapées personnes ayant une/des limitation(s)
handicapé(e) auditi(f)(ve); déficient(e) auditi(f)(ve) personne malentendante personne sourde; personne devenue sourde
handicapé(e) de la vue; déficient(e) de la vue personne aveugle
handicapé(e) physique personne ayant une limitation fonctionnelle
hypersensible personne ayant des capacités tactiles amplifiées
incapacité(s) limitation(s)
informe; invalide personne ayant une limitation fonctionnelle
insensible personne ayant des facultés olfactives réduites personne ayant des facultés gustatives réduites personne ayant des capacités tactiles limitées personne peu sensible à la douleur
invalidité limitation fonctionnelle
jambe de bois jambe artificielle
malade personne ayant une déficience
malentendant(e) personne malentendante
malvoyant(e) personne ayant une déficience ou limitation visuelle
mongol(e), mongolien(ne), mongoloïde personne ayant le syndrome de Down
mongolisme syndrome de Down
nain(e) personne de petite taille
névrosé(e) personne névrosée
non-voyant(e) personne aveugle
œil de verre; œil de vitre œil artificiel
paralysé(e); paralytique personne paralysée personne paralytique
paraplégique personne paraplégique
pas tout là; nono; niaiseux(se) personne ayant une déficience ou limitation intellectuelle
patch cache-œil couvre-œil
patient(e) personne ayant un handicap personne en situation de handicap
personne anormale; arriéré(e); attardé(e); crétin(e); débile; déficient(e) mental(e); faible d'esprit; fou(folle); idiot(e); imbécile; infirme; malade mental(e); mongol(e); personne pas normale; personne « pas toute là »; retardé(e); simple d'esprit; personne simplette; sot(te) personne ayant une déficience intellectuelle personne ayant une limitation intellectuelle
personne bouchée; cruche; personne dure de comprenure; personne qui ne comprend rien; personne qui ne connaît rien personne ayant des troubles d'apprentissage
personne normale personne non handicapée personne sans limitation fonctionnelle personne qui ne manifeste pas de déficiences ou limitations
personne qui n'entend rien personne sourde personne devenue sourde personne malentendante
personne qui ne comprend rien personne sourde personne devenue sourde personne malentendante
psychotique personne psychotique
quadraplégique personne tétraplégique personne quadriplégique
réservé(e) aux handicapé(e)s accessible facile d'accès d'accès facile
schizophrène personne schizophrène
sourd(e) personne sourde personne devenue sourde
sourd(e) et aveugle personne sourde et aveugle
sourd(e)-muet(te) personne ayant des troubles de l'audition et de la parole
vivre au crochet de la société à éviter
 

Liste d'expressions et de termes à l'égard des personnes handicapées

A acalculie

 

accessible

 

accident vasculaire cérébral (AVC)

 

acquis

 

acuité visuelle

 

adaptation au lieu de travail

 

affection incapacitante

 

aide à l’audition

 

aide fonctionnelle

 

animal d'assistance

 

ou de compagnie

 

appareil auditif

 

appareil d’amplification

 

appareil de correction auditive

 

appareil de télécommunications pour

 

sourds (ATS)

 

auriculaire

 

autisme

 

autonomie

 

B basse vision

 

braille
C cache-œil

 

capacité tactile

 

cécité

 

centre de réadaptation

 

chaise roulante

 

champ visuel périphérique

 

chien-guide

 

cognition

 

communauté sourde

 

couvre-œil

 

crise - être en situation de crise

 

D d’accès facile

 

déficience cognitive

 

déficience dégénérative

 

déficience progressive

 

déficit de l’attention

 

dyscalculie

 

dysgraphie

 

dyslexie

 

E entrave

 

épilepsie

 

épuisement professionnel

 

équipement adapté

 

F facile d’accès

 

fauteuil roulant

 

fonctions vestibulaires

 

fournisseur de services
H hyperactivité
I implant cochléaire

 

intégration

 

interprétation

 

interprétation gestuelle

 

interprétation orale

 

interprétation tactile

 

intervenant (e)
J jambe artificielle

 

jeux olympiques spéciaux

 

jeux paralympiques
L langage des signes

 

Langue des signes québécoise

 

lecture labiale

 

limitation

 

limitation fonctionnelle
M mobilité

 

myalgie
O obstacle

 

œil artificiel

 

orthophonie
P paralysie cérébrale

 

paraplégie
  « PERSONNE »
     personne amputée
     personne autiste
     personne aveugle
  personne ayant ...
      « nom de limitation fonctionnelle ou de la déficience »
      des besoins spéciaux
      des capacités tactiles amplifiées
      des capacités tactiles limitées
      des déficiences multiples
      des difficultés d’apprentissage
      des difficultés de lecture
      des facultés gustatives réduites
      des facultés olfactives réduites
      des troubles d’apprentissage
      des troubles d’élocution
      des troubles de l’audition et de
             la parole
      un handicap;
      une déficience
      une déficience congénitale
      une déficience de naissance
      une déficience intellectuelle
      une limitation fonctionnelle
      une limitation intellectuelle
      une limitation visuelle
      une mobilité réduite
      une perte auditive

 

Personne de ...
      grande taille
      petite taille
  personne dépressive
  personne en situation de handicap
  personne en situation de problème de santé mentale
  personne entendante
  personne épileptique
  personne gravement handicapée
  personne handicapée de naissance
  personne non handicapée
  personne paralysée
  personne paralytique
  personne peu sensible à la douleur
  Personne qui ....
      a la dyslexie
      a le Diabète
      a le syndrome de Down
      a une déficience visuelle
      ne manifeste pas de déficiences ou limitations
  personne sans limitation fonctionnelle
  personne sévèrement handicapée
  personnes handicapées
  problème de comportement
  problème de santé mentale
Q quadriparésie

 

quadriplégie

 

quadriporteur
S sensibilité à la douleur

 

sensibilité thermique

 

sensibilité vibratoire

 

service de Relais Bell

 

spasme

 

spasticité

 

surdi-cécité

 

syndrome d’Asperger

 

syndrome de Down

 

syndrome de Gilles de la Tourette

 

syndrome de Rett
T téléimprimeur

 

triporteur

 

trisomie 21

 

troubles d’apprentissage

 

troubles du comportement

 

troubles du langage

 

troubles neurologiques

Disponible également en formats multiples sur demande ainsi qu’en versions pdf, html et
texte accessible sur le site de la Direction générale de l’accessibilité pour l’Ontario, en
empruntant le lien suivant : http://www.equalopportunity.on.ca/fre_g/

Publié par le ministère des Affaires civiques et de l’Immigration
Imprimé par l’imprimeur de la Reine pour l’Ontario
Province de l’Ontario, Toronto, Canada

© Imprimeur de la Reine pour l’Ontario, 2004
ISBN 0-7794-6204-1